By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies to offer you contents and adapted services.
Legal Notice.
You are here :   Home » Forum » classement de sites semi naturels » Journée des zones humides au Maroc
    Print this page...

Forum - classement de sites semi naturels - Journée des zones humides au Maroc


 105 members
Connected :

05/02/2008 13:41
by Staff

Communiqué de Presse

A l’occasion de la journée mondiale des zones humides et pour commémorer la signature en 1971 de la convention RAMSAR, l’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental a organisé un atelier de réflexion avec la participation de ses différents partenaires notamment les associations de protection de l’Environnement dans l’Oriental groupées en collectif dans l’Ecoloplateforme du Maroc du Nord.Le slogan qui a été choisi par le secrétariat Permanent de la convention RAMSAR pour cette année:

« Notre santé dépend de celle des zones humides » revêt une grande importance car il met en exergue l’interdépendance qui existe entre la santé humaine, la santé animale et la santé des zones humides.

Les zones humides représentent à l’échelle mondiale 6% des terres sèches est constituent une réserve importante en eau et contribuent dans l’épuration et le stockage des eaux, la réalimentation des nappes phréatiques, la protection contre les tempêtes, les inondations, l’épandage des crues et la fixation des zones côtières.

Le programme de cet atelier de réflexion qui a été organisé le 02 /02 /2008 à la chambre du Commerce, de l’Industrie et des services d’Oujda, est axé sur l’étude de l’interdépendance entre la santé humaine, la santé animale et la santé des zones humides dans le cas particulier de l’Embouchure de la Moulouya qui représente une zone humide par excellence et revêt une importance pour la santé, l’économie et le devenir de la population du Maroc Oriental.

Cet atelier s’est fixé comme objectif de réfléchir en groupe pour dégager les problèmes qui menacent cette zone humide et qui peuvent menacer la santé publique, la santé animale et le devenir du SIBE.

Après le diagnostic des problèmes, essayer de dégager les stratégies à adopter par la société civile pour protéger cette zone humide qui représente une part importante de notre patrimoine naturel et culturel aussi bien au niveau Régional du Maroc Oriental que national et international.Au cours de cet atelier trois conférences ont été suivies par une assistance d’une quarantaine de personne de la société civile et des représentants des associations de l’Ecoloplateforme.

Le premier conférencier, Dr Nouaoui Cheikh, membre fondateur de l’association de protection des consommateurs, a abordé le thème de l’Influenza aviaire et son aspect épidémiologique et la situation internationale actuelle. L’emplacement géographique du Maroc qui le met sur l’un des principaux axes de migration des oiseaux nécessite une vigilance des services chargés de l’epidémio-surveillance. Le Maroc qui a renforcé les mesures préventives est jusqu’à présent indemne de ce Virus.

Le second conférencier, Mr Chemlali Abderrahman, Lauréat du Prix Hassan II pour l’Environnement, Président de l’Association de Protection des cigognes blanches, a montré l’importance que revêt le SIBE de la Moulouya dans le domaine de l’Ornithologie et le rôle que joue cette zone humide dans le maintien de plus des 2/3 des espèces d’oiseaux connu à l’échelle nationale. La richesse avifaune du SIBE RAMSAR de la Moulouya lui donne une importance à l’échelle planétaire.

La troisième conférence a été exposée par Mr Benata Mohamed, Ingénieur Agronome, membre fondateur de l’Ecoloplateforme du Maroc du Nord, Président de l’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental. Le thème abordé montre la haute valeur écologique et les différents écosystèmes qui existent au niveau du SIBE de l’Embouchure de la Moulouya ou se trouve une grande richesse de la faune et de la flore présentant un fort taux d’endémisme, qui mérite d’être préservée et protégée.

L’exposé est une contribution dans l’identification des problèmes qui menacent le devenir de ce SIBE classé par la convention RAMSAR.

Les menaces qui ont été identifiées par le conférencier et qui ont été approuvées à l’unanimité par l’assistance qui a enrichi les conférences par un débat très fructueux sont comme suit:
  1. La déforestation et la destruction de la Tamariçaie et de la Juniperaie,
  2. Le défrichement et la destruction de l’Habitat naturel de la faune sédentaire et migratoire qui peuple ce territoire au niveau du SIBE.
  3. La propagation du béton et du bitume.

Le projet de FADESA et de la route qui va subdiviser le SIBE en deux parties auront des conséquences néfastes sur ce Site d’Intérêt Biologique.

  1. La pression anthropique exercée à la suite de l’occupation de la plage par le projet de FADESA.
  2. La réalisation de la station de pompage des eaux du SIBE pour les besoins d’irrigation des trois terrains de Golf 18 trous et des espaces verts de FADESA va influencer le débit environnemental du SIBE et perturber l’équilibre entre les eaux douces et les eaux saumâtres de la mer et provoquer une intrusion des eaux salées de la mer vers le continent.
  3. La menace la plus grave réside certainement dans la réalisation en cours d’une conduite pour déverser l’effluent des eaux usées du complexe touristique de FADESA dans le SIBE de l’Embouchure de la Moulouya.

Ceci va provoquer la pollution et l’extermination de la faune aquatique estuarienne et marine du SIBE et déranger la population avifaune et les oiseaux migrateurs qui peuplent ce SIBE depuis des millénaires.

Le manque d’une véritable volonté politique du Gouvernement du Maroc de préserver et protéger les zones humides.

Pour clôturer cet atelier de réflexion l’assistance à adresser une dépêche de doléance à SM le Roi Mohamed VI pour le solliciter d’intervenir et protéger le SIBE RAMSAR de l’Embouchure de la Moulouya, d’une catastrophe écologique certaine.


Le Président de l’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental.
Signé: BENATA Mohamed
 
  
Answer n° 2
--------
17/02/2009 10:25
by Staff
visitor

Oujda : la Journée Mondiale des Zones Humides 2009
Communiqué de presse 11/02/2009 

 

A l’occasion de la journée mondiale des zones humides (JMZH) et pour commémorer la signature en 1971 de la convention RAMSAR, l’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental (ESCO) a organisé un séminaire avec la participation de ses différents partenaires de la Société civile, des enseignants universitaires, des décideurs et des experts en environnement notamment les associations de protection de l’Environnement dans l’Oriental groupées en collectif dans l’Ecoloplateforme du Maroc du Nord et avec l’appui financier du Ministère Français des affaires Européennes et étrangères et de l’Institut de Recherche et Développement (Ird). 

Le slogan qui a été choisi par le secrétariat Permanent de la Convention RAMSAR pour cette année : « D’Amont en Aval, Les Zones Humides nous relient les uns aux autres », revêt une grande importance car il met en exergue l’interdépendance qui existe entre les différents acteurs et utilisateurs de l’eau existant au niveau des bassins hydrographiques. 


suite.gif



Le Président de l’Espace de Solidarité
et de Coopération de l’Oriental.
Signé: BENATA Mohamed

 
  
topic active   topic closed   Important!   New  
Correct message   Close topic   Make sticky topic