En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles

Communiqué de presse

jeudi 3 avril 2008
OGM : quatre députés interpellés par FNE demandent un vrai débat à l’assemblée


Hier, la fédération France Nature Environnement invitait quatre députés à s’exprimer sur le projet de loi OGM, en débat à l’assemblée nationale jusqu’à la fin de cette semaine.
Ces élus, représentant les différents courants politiques, ont fait part de leurs inquiétudes concernant un projet de loi qui ne respecte pas, dans sa forme actuelle, « l’esprit du Grenelle ».

François Grosdidier député Moselle (UMP), Geneviève Gaillard député des Deux Sèvres et Yves Cochet député de Paris (Verts) ont accepté l’invitation de FNE afin d’exprimer leurs inquiétudes devant l’absence de véritable débat.
Un débat d’autant plus nécessaire qu’il porte sur un texte déjà affaibli lors de son passage au Sénat.
Les députés ont souligné que des pressions très fortes existaient : une minorité active de parlementaires pro OGM a confisqué le débat pourtant indispensable sur l’enjeu de société que représente l’avenir de notre agriculture.
Les députés ont aussi défendu l’esprit du Grenelle, lequel ne remet nullement en cause la souveraineté parlementaire mais donne au contraire aux élus la liberté de se défaire de certains lobbys.
Pour sa part, Arnaud Gossement a précisé : « Agriculteurs et écologistes ont accepté, lors du Grenelle, de se mettre autour de la table et de négocier pour arriver à un consensus.
Il est inacceptable qu’un lobbying puissant de certains représentants du secteur agricole soit dirigé contre ce consensus au risque de le tuer.
Revenons à l’esprit du Grenelle maintenant.
Il faut tirer les leçons de la crise actuelle pour qu’elle ne puisse pas créer une onde de choc qui emporte jusqu’au futur projet de loi Grenelle qui doit être bientôt déposé au Parlement ».
contacts:
Arnaud Gossement : 06 34 65 86 92
Yann Barthélemy : 01 44 08 02 52 / 06 07 69 27 12

Source: FNE.


suite.gif

Lire la suite