En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil »
    Imprimer la page...

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 03/10/2014
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles
loups menacés en France - le 17/07/2014 21:33 par   cpn

Cap_loup.jpeg

Lettre ouverte du 17 juillet 2014

A l’attention de Monsieur Christian Pichoud, Président,
et de Monsieur Bertrand Galtier, Directeur du Parc national des Ecrins

Monsieur le Président,

Monsieur le Directeur,

Après votre battue aux loups du 10 juillet dernier, vous avez tenté de justifier votre action dans un courrier du 14 juillet adressé aux citoyens vous ayant fait part de leur indignation. En réponse à votre courrier qui comporte plusieurs contre-vérités, nous attirons votre attention sur les points suivants.

Non, la battue que vous avez organisée n’est pas légale

Vous rappelez que l’« effarouchement de prédateurs » est autorisé dans le Parc, mais vous osez affirmer que votre battue « n’avait pas d’autre objectif que l’éloignement des loups ». Ceci est tout à fait mensonger. Le Préfet des Hautes-Alpes a lui-même expliqué que cette battue était destinée à pousser des loups hors des limites de la zone cœur du Parc, où leur tir est interdit, vers des tireurs postés en périphérie pour un « tir de prélèvement ». C’est une manœuvre parfaitement illégale. Le Préfet a d’ailleurs retiré son arrêté dès que nos associations l’ont attaqué.

Non, le Parc national des Ecrins n’a pas vocation à exclure les prédateurs naturels.

Source:http://www.cap-loup.fr

Lire la suite