Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Radio Fréquence Terre

Dossier Blaireaux

dossier_feuilletables.jpg

Affiche Renards

affiche_renards.jpg
Télécharger l'affiche
au format A4

Affiche Blaireaux

affiche_a4blaireauxs.jpg

Télécharger l'affiche
au format A4

Webmaster - Infos
Recherche
Recherche
Nouvelles
Les nouvelles actives sont postérieures au 14/20/1003
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les Archives des nouvelles
Non à l'avant projet du Ministre Collin - par Denis_Salmon le 14/02/2017 @ 10:50

CONNAISSANCE & PROTECTION DE LA NATURE DU BRABANT

17 RUE DU CHARME - 1190  BRUXELLES

Bruxelles, Mardi 14 Février 2017

Monsieur Paul Magnette

Ministre - Président de la Région Wallonne

Rue Mazy, 25 -27

5100 Namur

Monsieur le Ministre Président,

Vous n’êtes pas sans le savoir : l’état de l’environnement wallon n’est pas bon. Une modification de la Loi sur la Conservation de la Nature semble donc une bonne chose pour essayer d’améliorer celui-ci. Par contre, il apparait que le projet présenté début décembre par Monsieur René Collin n’est ni en faveur de la nature, ni du bien-être animal.

En tant que citoyen préoccupé par la nature et le respect des animaux, je souhaiterais que certaines modifications préconisée par la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (LRBPO) et par le Conseil Supérieur Wallon pour la Conservation de la Nature (CSWCN) soient intégrées au texte :

1.  De ne pas permettre une obtention aisée de dérogations létales pour une série d’espèces protégées, dont certaines en déclin, le Castor, Le Blaireau, le Grand Cormoran et le Héron cendré. Toutes autorisations de ce type devraient toujours passer par le CSWCN.

2.  D’interdire l’introduction dans la nature de toutes les espèces, protégées ou non. Actuellement, des introductions de Perdrix, Faisans et Canards colverts ont lieu pour la chasse mais sans une véritable législation pour les encadrer. Chaque année, ce sont des centaines de milliers qui sont introduits quelques semaines avant la chasse pour servir de chair à canon.

3.  De ne pas transférer la Corneille noire et la Pie bavarde dans les espèces chassables. Ces espèces sont en effet très utiles à la société, par exemple, en se nourrissant d’une quantité importante d’organismes pouvant impacter les cultures mais aussi de la majorité des cadavres d’animaux le long de nos routes.Actuellement, à travers des dérogations accordées par le D.N.F. un minimum de 25.000 Pies et de 50.000 Corneilles étant déjà tué chaque année pour 30.000 et 39.000 couples nicheurs respectivement ! Si Corneilles et Pies étaient qualifiées gibier, leur destruction deviendrait illimitée durant les périodes d’ouverture à la chasse.Je vous remercie de veiller à ce que le décret modifiant la Loi sur la Conservation de la Nature intègre bien ces trois modifications.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre Président,mes salutations distinguées.

Denis Salmon

Président

Source: LRBPO.


Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
ctF3d
Recopier le code :
52 Abonnés