Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Ramsar
 
 
Blog - Ramsar

Nombre de membres 109 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Vogelbescherming

Déplier Fermer Vidéos

Déplier Fermer Sauvons les Tilleuls - Villers - sous - Chalamont - France

Déplier Fermer Sauvons la biodiversité au Maroc

Déplier Fermer Sauvons la Forêt

Déplier Fermer Sauvons la Biodiversité en Espagne

Déplier Fermer SPENDEUR SAUVAGE

Déplier Fermer Ramsar

Déplier Fermer Pro Natura ( Suisse )

Déplier Fermer Picardie-Nature

Déplier Fermer One-Voice

Déplier Fermer OISEAUX-NATURE

Déplier Fermer OISEAUX DES HAUTES - FAGNES

Déplier Fermer Nos Actions

Déplier Fermer Natura 2000

Déplier Fermer Natagora

Déplier Fermer LRBPO

Déplier Fermer France Rila (Bulgarie)

Déplier Fermer France Nature Environnement

Déplier Fermer FCPN

Déplier Fermer Emissions "Jardin Extraordinaire" RTBF

Déplier Fermer Education-Environnement

Déplier Fermer Ecologie - Radicale

Déplier Fermer Défense Environnement Bruxelles

Déplier Fermer Dessin pour la Faune Sauvage

Déplier Fermer Cité Forest Vert

Déplier Fermer Campagnes Pays de l'Ours

Déplier Fermer Campagnes Kalaweit

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace France

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace Belgique

Déplier Fermer Campagnes Férus

Déplier Fermer Campagne

Déplier Fermer CENTRE ATHENA

Déplier Fermer Bruxelles Environnement

Déplier Fermer Baleines

Déplier Fermer Aves France

Déplier Fermer Association Protection et Avenir d'Avijl

Déplier Fermer Actions pour les Oiseaux

Déplier Fermer Actions pour les Blaireaux - France

Déplier Fermer Actions - IFAW

Déplier Fermer Action Nature

Déplier Fermer ASPAS

Derniers billets
Derniers commentaires
Ramsar

Pétition pour sauver l'Embouchure de la Moulouya - Maroc  -  par Staff

Pétition pour sauver le SIBE Ramsar de l’Embouchure de la Moulouya
Quoi de neuf


Cette pétition internationale est élaborée et présentée par les associations de protection de l’environnement dans le collectif de l’Ecoloplateforme du Maroc du Nord notamment :

-L’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental
-Homme et Environnement (Berkane)
-Protection des Cigognes Blanches (Berkane)
-Azir pour l’Environnement (Al Hoceima)
-ASTICUDE pour la culture et le développement (Farkhana)
-Les Amis de l’Environnement (Oujda)
-Les Amis de Tafoghalt (Tafoghalt)
-MOUBADARA (Zaïo)
-ANELMA (Madagh)
-CHEMS (Ahfir)

« Tous ensemble nous pouvons sauver le SIBE de l'Embouchure de la Moulouya (Site d’Intérêt Biologique et Ecologique)

Lien Vidéo concernant cette Pétition:



SIBE Ramsar Moulouya en Péril de Destruction

Le SIBE de la Moulouya représente une valeur patrimoniale indéniable du fait qu’il constitue l'estuaire de la plus grande rivière du versant méditerranéen du Maghreb et du plus long oued du Maroc, c'est le plus grand complexe estuarien méditerranéen au Maghreb.
Ses fonctions écologiques sont nombreuses dont l'absorption des inondations de la rivière, un milieu très important pour la migration de nombreuses espèces de poissons devenus rares ou menacés au Maroc et un lieu de repos, de nidification ou d’hivernage pour nombreuses espèces d'oiseaux d'intérêt mondial, les goélands d'Audouin, les sarcelles marbrées, etc. en sont certains exemples.
Ce SIBE constitue également l'un des derniers refuges pour un grand nombre d'espèces endémiques, menacées ou rares aux échelles nationale et régionale. 
Il est caractérisé par une grande diversité d'habitats, la sansouire la plus large de l'Afrique du Nord, une plage sableuse parmi les plus longues de la Méditerranée, un lit majeur d'aspect fluvial (large et inondé en permanence) unique sur le versant méditerranéen du Maroc, une forêt alluviale de Tamarix la plus étendue et la plus belle du Maroc
La faune et la flore y sont particulièrement riches. A titre d’exemple, le nombre d’espèces d’oiseaux correspond à près des 2/3 du total des espèces connues à l’échelle nationale.
La flore, les invertébrés, l’herpétofaune, etc. y montrent un fort taux d’endémisme et des particularités biogéographiques d’un grand intérêt.
L'embouchure de la Moulouya (35°06’ N - 2°22’ W) est classée SIBE (Site d'intérêt biologique et écologique), il s'agit donc d'une zone de biodiversité importante, riche en végétation aquatique, puis en tant que site RAMSAR en 2005.
Cinq systèmes d’habitats ont été recensés : marin, estuarien, d’eau courante, palustre, lacustre.
Les paysages très diversifiés du sibe de l’embouchure de la Moulouya font de lui un milieu riche floristiquement et faunistiquement. La flore est constituée de nombreuses formes endémiques, rares, menacées ou remarquables (médicinales, utilitaires, économiques). Elles sont regroupées en 3 grandes formations végétales pour 6 à 8 principales associations.
Les principales associations de la 1ere formation, celles des dunes sont : la Rétamaie, Ammophilaie, avec comme espèces dominantes : Retama monosperma, Ammophila arenaria,, Salsola kali et Lycium intricatum
La deuxième formation de végétation des bords du fleuve et des marécages: la Tamriçaie la Juniperaie, et la jonchaie. Avec comme espèces dominantes : Tamarix gallica et T. boveana, Juniperus phoenicea, Juncus acutus, Scirpus, Typha et Phragmites communis.
La troisième formation de végétation de la plaine saline : la Chamaréopaie et la Salicornaie. 
Avec comme espèces dominantes : Salicornia, Suaeda, Frankenia, Limonium, Inula, et Chamerops humilis.
24 espèces de mammifère ont été identifiées, parmi lesquelles on peut citer : Le Sanglier,- le Chat ganté, le Mangouste, la Loutre…
23 espèces hérpetofaune ont été identifiées dont 8 remarquables, parmi lesquelles on cite :-Le Seps rifain, le Lézard marocain (endémiques),le Seps de doumergue, le Seps à deux doigts (rares), la Tortue grecque, Tortue verte (menacées)…
201 à 208 espèces d’oiseaux ont été identifiées, dont: 39 endémiques, rares ou menacées ; 99 espèces reproductrices - 98 hivernantes.
On peut citer à titre d’exemples :Sarcelle marbrée,Goéland d’Audouin (intérêt mondial),Poule sultane, Crabier chevelu (menacées), Flamant rose, Balbuzard pêcheur (rare).
Etant donné sa richesse en biodiversité, d’une part, et en milieux humides, d’autre part, l’embouchure de la Moulouya a été classée comme Site d’Intérêt Biologique et écologique "SIBE" par la commission nationale chargée du plan directeur des aires protégées (AEFCS 1996) créée à la suite de la signature de la convention sur la diversité biologique (CDB) RIO 11/06/92.C'est également une zone humide classé en 2005 "SITE RAMSAR", suite à la signature de la convention RAMSAR du 02 /02/1971, en vigueur au Maroc depuis 20/10/1980. En signant ces deux conventions, l’Etat marocain a pris l’engagement d’y laisser l’avantage à la nature et à son épanouissement.
Tous ces oiseaux, tous ces mammifères, tous ces herpetaufaunes qui ont été identifiés par des scientifiques universitaires et des experts, ont besoin de ce SIBE, de leur habitat naturel dans son intégralité pour survivre et se reproduire naturellement. Ce SIBE a une fonction, c’est celle du maintient de la vie.
Ce SIBE risque de disparaître, il est menacé par trois projets en cours de réalisation :
-Une station de pompage de l’eau du débit environnemental de la Moulouya pour les besoins d’irrigation des trois terrains de golf de FADESA,
- La réalisation d’une conduite pour déverser les eaux usées du projet FADESA dans le SIBE, ce qui va polluer les eaux du SIBE et exterminer la population aquatique marine et estuarienne du SIBE et impacter négativement la population avifaune et terrestre du SIBE.
- la réalisation d’une autoroute qui va l’amputer d’une grande zone qui fait partie intégrante du SIBE.
Il faut a tout prix empêcher cela. Ces aménagements dont l’impact n’a pas été étudié, vont causer des dégradations extrêmement graves et très probablement irréversibles.
Pour toutes ces raisons, les signataires de cette pétition qui sera adressée à SM le Roi Mohamed VI demandent de surseoir à la réalisation de ces trois projets pour permettre de rechercher des solutions qui ne compromettent pas l’existence du SIBE Ramsar de l’Embouchure de la Moulouya.
 
 
source: Oujdaesco.
 
 
Pétition pour sauver le SIBE Ramsar de l’Embouchure de la Moulouya
Quoi de neuf


Cette pétition internationale est élaborée et présentée par les associations de protection de l’environnement dans le collectif de l’Ecoloplateforme du Maroc du Nord notamment :

-L’Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental
-Homme et Environnement (Berkane)
-Protection des Cigognes Blanches (Berkane)
-Azir pour l’Environnement (Al Hoceima)
-ASTICUDE pour la culture et le développement (Farkhana)
-Les Amis de l’Environnement (Oujda)
-Les Amis de Tafoghalt (Tafoghalt)
-MOUBADARA (Zaïo)
-ANELMA (Madagh)
-CHEMS (Ahfir)

« Tous ensemble nous pouvons sauver le SIBE de l'Embouchure de la Moulouya (Site d’Intérêt Biologique et Ecologique)

Lien Vidéo concernant cette Pétition:



SIBE Ramsar Moulouya en Péril de Destruction

Le SIBE de la Moulouya représente une valeur patrimoniale indéniable du fait qu’il constitue l'estuaire de la plus grande rivière du versant méditerranéen du Maghreb et du plus long oued du Maroc, c'est le plus grand complexe estuarien méditerranéen au Maghreb.
Ses fonctions écologiques sont nombreuses dont l'absorption des inondations de la rivière, un milieu très important pour la migration de nombreuses espèces de poissons devenus rares ou menacés au Maroc et un lieu de repos, de nidification ou d’hivernage pour nombreuses espèces d'oiseaux d'intérêt mondial, les goélands d'Audouin, les sarcelles marbrées, etc. en sont certains exemples.
Ce SIBE constitue également l'un des derniers refuges pour un grand nombre d'espèces endémiques, menacées ou rares aux échelles nationale et régionale. 
Il est caractérisé par une grande diversité d'habitats, la sansouire la plus large de l'Afrique du Nord, une plage sableuse parmi les plus longues de la Méditerranée, un lit majeur d'aspect fluvial (large et inondé en permanence) unique sur le versant méditerranéen du Maroc, une forêt alluviale de Tamarix la plus étendue et la plus belle du Maroc
La faune et la flore y sont particulièrement riches. A titre d’exemple, le nombre d’espèces d’oiseaux correspond à près des 2/3 du total des espèces connues à l’échelle nationale.
La flore, les invertébrés, l’herpétofaune, etc. y montrent un fort taux d’endémisme et des particularités biogéographiques d’un grand intérêt.
L'embouchure de la Moulouya (35°06’ N - 2°22’ W) est classée SIBE (Site d'intérêt biologique et écologique), il s'agit donc d'une zone de biodiversité importante, riche en végétation aquatique, puis en tant que site RAMSAR en 2005.
Cinq systèmes d’habitats ont été recensés : marin, estuarien, d’eau courante, palustre, lacustre.
Les paysages très diversifiés du sibe de l’embouchure de la Moulouya font de lui un milieu riche floristiquement et faunistiquement. La flore est constituée de nombreuses formes endémiques, rares, menacées ou remarquables (médicinales, utilitaires, économiques). Elles sont regroupées en 3 grandes formations végétales pour 6 à 8 principales associations.
Les principales associations de la 1ere formation, celles des dunes sont : la Rétamaie, Ammophilaie, avec comme espèces dominantes : Retama monosperma, Ammophila arenaria,, Salsola kali et Lycium intricatum
La deuxième formation de végétation des bords du fleuve et des marécages: la Tamriçaie la Juniperaie, et la jonchaie. Avec comme espèces dominantes : Tamarix gallica et T. boveana, Juniperus phoenicea, Juncus acutus, Scirpus, Typha et Phragmites communis.
La troisième formation de végétation de la plaine saline : la Chamaréopaie et la Salicornaie. 
Avec comme espèces dominantes : Salicornia, Suaeda, Frankenia, Limonium, Inula, et Chamerops humilis.
24 espèces de mammifère ont été identifiées, parmi lesquelles on peut citer : Le Sanglier,- le Chat ganté, le Mangouste, la Loutre…
23 espèces hérpetofaune ont été identifiées dont 8 remarquables, parmi lesquelles on cite :-Le Seps rifain, le Lézard marocain (endémiques),le Seps de doumergue, le Seps à deux doigts (rares), la Tortue grecque, Tortue verte (menacées)…
201 à 208 espèces d’oiseaux ont été identifiées, dont: 39 endémiques, rares ou menacées ; 99 espèces reproductrices - 98 hivernantes.
On peut citer à titre d’exemples :Sarcelle marbrée,Goéland d’Audouin (intérêt mondial),Poule sultane, Crabier chevelu (menacées), Flamant rose, Balbuzard pêcheur (rare).
Etant donné sa richesse en biodiversité, d’une part, et en milieux humides, d’autre part, l’embouchure de la Moulouya a été classée comme Site d’Intérêt Biologique et écologique "SIBE" par la commission nationale chargée du plan directeur des aires protégées (AEFCS 1996) créée à la suite de la signature de la convention sur la diversité biologique (CDB) RIO 11/06/92.C'est également une zone humide classé en 2005 "SITE RAMSAR", suite à la signature de la convention RAMSAR du 02 /02/1971, en vigueur au Maroc depuis 20/10/1980. En signant ces deux conventions, l’Etat marocain a pris l’engagement d’y laisser l’avantage à la nature et à son épanouissement.
Tous ces oiseaux, tous ces mammifères, tous ces herpetaufaunes qui ont été identifiés par des scientifiques universitaires et des experts, ont besoin de ce SIBE, de leur habitat naturel dans son intégralité pour survivre et se reproduire naturellement. Ce SIBE a une fonction, c’est celle du maintient de la vie.
Ce SIBE risque de disparaître, il est menacé par trois projets en cours de réalisation :
-Une station de pompage de l’eau du débit environnemental de la Moulouya pour les besoins d’irrigation des trois terrains de golf de FADESA,
- La réalisation d’une conduite pour déverser les eaux usées du projet FADESA dans le SIBE, ce qui va polluer les eaux du SIBE et exterminer la population aquatique marine et estuarienne du SIBE et impacter négativement la population avifaune et terrestre du SIBE.
- la réalisation d’une autoroute qui va l’amputer d’une grande zone qui fait partie intégrante du SIBE.
Il faut a tout prix empêcher cela. Ces aménagements dont l’impact n’a pas été étudié, vont causer des dégradations extrêmement graves et très probablement irréversibles.
Pour toutes ces raisons, les signataires de cette pétition qui sera adressée à SM le Roi Mohamed VI demandent de surseoir à la réalisation de ces trois projets pour permettre de rechercher des solutions qui ne compromettent pas l’existence du SIBE Ramsar de l’Embouchure de la Moulouya.
 
 
source: Oujdaesco.
 
 

Fermer Fermer

Publié le 03/06/2009 @ 14:22   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Archives du blog
Le blog actif contient tous les billets postérieurs au 14/20/1003
Les billets antérieurs sont consultables dans les
Archives du blog
Archives
11-2017 Décembre 2017
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
xktPc
Recopier le code :
52 Abonnés