Vous êtes ici :   Accueil » Blog » LRBPO
 
 
Blog - LRBPO

Nombre de membres 109 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Vogelbescherming

Déplier Fermer Vidéos

Déplier Fermer Sauvons les Tilleuls - Villers - sous - Chalamont - France

Déplier Fermer Sauvons la biodiversité au Maroc

Déplier Fermer Sauvons la Forêt

Déplier Fermer Sauvons la Biodiversité en Espagne

Déplier Fermer SPENDEUR SAUVAGE

Déplier Fermer Ramsar

Déplier Fermer Pro Natura ( Suisse )

Déplier Fermer Picardie-Nature

Déplier Fermer One-Voice

Déplier Fermer OISEAUX-NATURE

Déplier Fermer OISEAUX DES HAUTES - FAGNES

Déplier Fermer Nos Actions

Déplier Fermer Natura 2000

Déplier Fermer Natagora

Déplier Fermer LRBPO

Déplier Fermer France Rila (Bulgarie)

Déplier Fermer France Nature Environnement

Déplier Fermer FCPN

Déplier Fermer Emissions "Jardin Extraordinaire" RTBF

Déplier Fermer Education-Environnement

Déplier Fermer Ecologie - Radicale

Déplier Fermer Défense Environnement Bruxelles

Déplier Fermer Dessin pour la Faune Sauvage

Déplier Fermer Cité Forest Vert

Déplier Fermer Campagnes Pays de l'Ours

Déplier Fermer Campagnes Kalaweit

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace France

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace Belgique

Déplier Fermer Campagnes Férus

Déplier Fermer Campagne

Déplier Fermer CENTRE ATHENA

Déplier Fermer Bruxelles Environnement

Déplier Fermer Baleines

Déplier Fermer Aves France

Déplier Fermer Association Protection et Avenir d'Avijl

Déplier Fermer Actions pour les Oiseaux

Déplier Fermer Actions pour les Blaireaux - France

Déplier Fermer Actions - IFAW

Déplier Fermer Action Nature

Déplier Fermer ASPAS

Derniers billets
Derniers commentaires
LRBPO

La Chasse aux corneilles !  -  par Staff

      Ligue Royale Belge pour  la Protection des Oiseaux asbl

                 Rue de Veeweyde 43-45 · 1070 Bruxelles · Tél. 02/521.28.50 · 0496/261.375

                 E-mail: protection.oiseaux@birdprotection.be · Website: www.protectiondesoiseaux.be

 

 

Communiqué de Presse – Jeudi 9/12/2010

La Chasse  aux corneilles !

 


 

 

 

Chaque automne, notre pays est visité par de grandes bandes de Corbeaux freux, chassés par la rudesse du climat continental. Ces migrateurs, originaires de la Russie occidentale, de l’Allemagne et autres pays de l’Est, viennent grossir nos groupes de freux sédentaires auxquels se mêlent corneilles et choucas lors des disettes hivernales.
 

       Ces rassemblements, surtout impressionnants dans les champs de labour, donnent, malheureusement, une belle occasion aux chasseurs de faire croire que la Corneille noire est en surpopulation outrancière dans les campagnes et qu’il est indispensable d’intervenir contre cette espèce dont ils déclarent l’influence néfaste sur les oiseaux de petite taille.
 

       C’est ainsi que le Conseil cynégétique de la chasse de Hesbaye vient de permettre la chasse de la corneille, qu’il espère voir amenée, à terme, dans la catégorie des gibiers. De plus, la chasse oublie que s’il y a augmentation des corvidés, c’est dû à la mauvaise gestion de la nature par les hommes qui ont supprimés des biotopes nécessaires aux rapaces prédateurs tels que La Buse variable, L’Autour des palombes ou encore le Faucon pèlerin qui se nourrissent fréquemment entre autre de corneilles. Ces rapaces victimes de cette mauvaise gestion voient leurs populations diminuer, ce qui entraine des conséquences dans la chaîne alimentaire.
 

       La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux s’élève contre cette mentalité des chasseurs de ne penser qu’à  satisfaire leur sport morbide dès qu’ils voient un rassemblement d’oiseaux. La corneille n’est pas nuisible comme les chasseurs cherchent à le faire croire. 
 

Des analyses de gésiers et d’estomacs ont montré que sa nourriture comprend en moyenne 42,4% de substances animales et le restant de matières d’origine végétale.

La nourriture animale se compose principalement d’insectes (vers blancs, grillons, larves du taupin des moissons et de la tipule, coléoptères de tout genres, chenilles), d’araignées, de limaces, de vers de terre et de cloportes. La corneille ne dédaigne pas les charognes, les déchets d¹abattage et, à l’occasion, des campagnols, des oiseaux malades ou affaiblis,  et les œufs de nids mal dissimulés. La corneille est, au contraire de ce que disent les chasseurs, très utile à la nature.
 

La Ligue pour la Protection des Oiseaux interrogera le ministre responsable  au sujet  de cette décision absurde du Conseil cynégétique de la Hesbaye auquel participent des agents du DNF.

 


LRBPO


Source: LRBPO.

 

      Ligue Royale Belge pour  la Protection des Oiseaux asbl

                 Rue de Veeweyde 43-45 · 1070 Bruxelles · Tél. 02/521.28.50 · 0496/261.375

                 E-mail: protection.oiseaux@birdprotection.be · Website: www.protectiondesoiseaux.be

 

 

Communiqué de Presse – Jeudi 9/12/2010

La Chasse  aux corneilles !

 


 

 

 

Chaque automne, notre pays est visité par de grandes bandes de Corbeaux freux, chassés par la rudesse du climat continental. Ces migrateurs, originaires de la Russie occidentale, de l’Allemagne et autres pays de l’Est, viennent grossir nos groupes de freux sédentaires auxquels se mêlent corneilles et choucas lors des disettes hivernales.
 

       Ces rassemblements, surtout impressionnants dans les champs de labour, donnent, malheureusement, une belle occasion aux chasseurs de faire croire que la Corneille noire est en surpopulation outrancière dans les campagnes et qu’il est indispensable d’intervenir contre cette espèce dont ils déclarent l’influence néfaste sur les oiseaux de petite taille.
 

       C’est ainsi que le Conseil cynégétique de la chasse de Hesbaye vient de permettre la chasse de la corneille, qu’il espère voir amenée, à terme, dans la catégorie des gibiers. De plus, la chasse oublie que s’il y a augmentation des corvidés, c’est dû à la mauvaise gestion de la nature par les hommes qui ont supprimés des biotopes nécessaires aux rapaces prédateurs tels que La Buse variable, L’Autour des palombes ou encore le Faucon pèlerin qui se nourrissent fréquemment entre autre de corneilles. Ces rapaces victimes de cette mauvaise gestion voient leurs populations diminuer, ce qui entraine des conséquences dans la chaîne alimentaire.
 

       La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux s’élève contre cette mentalité des chasseurs de ne penser qu’à  satisfaire leur sport morbide dès qu’ils voient un rassemblement d’oiseaux. La corneille n’est pas nuisible comme les chasseurs cherchent à le faire croire. 
 

Des analyses de gésiers et d’estomacs ont montré que sa nourriture comprend en moyenne 42,4% de substances animales et le restant de matières d’origine végétale.

La nourriture animale se compose principalement d’insectes (vers blancs, grillons, larves du taupin des moissons et de la tipule, coléoptères de tout genres, chenilles), d’araignées, de limaces, de vers de terre et de cloportes. La corneille ne dédaigne pas les charognes, les déchets d¹abattage et, à l’occasion, des campagnols, des oiseaux malades ou affaiblis,  et les œufs de nids mal dissimulés. La corneille est, au contraire de ce que disent les chasseurs, très utile à la nature.
 

La Ligue pour la Protection des Oiseaux interrogera le ministre responsable  au sujet  de cette décision absurde du Conseil cynégétique de la Hesbaye auquel participent des agents du DNF.

 


LRBPO


Source: LRBPO.

 

Fermer Fermer

Publié le 09/12/2010 @ 13:00   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Archives du blog
Le blog actif contient tous les billets postérieurs au 14/20/1003
Les billets antérieurs sont consultables dans les
Archives du blog
Archives
03-2017 Avril 2017
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
tYPYM
Recopier le code :
49 Abonnés