Vous êtes ici :   Accueil » Blog » ASPAS
 
 
Blog - ASPAS

Nombre de membres 109 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Vogelbescherming

Déplier Fermer Vidéos

Déplier Fermer Sauvons les Tilleuls - Villers - sous - Chalamont - France

Déplier Fermer Sauvons la biodiversité au Maroc

Déplier Fermer Sauvons la Forêt

Déplier Fermer Sauvons la Biodiversité en Espagne

Déplier Fermer SPENDEUR SAUVAGE

Déplier Fermer Ramsar

Déplier Fermer Pro Natura ( Suisse )

Déplier Fermer Picardie-Nature

Déplier Fermer One-Voice

Déplier Fermer OISEAUX-NATURE

Déplier Fermer OISEAUX DES HAUTES - FAGNES

Déplier Fermer Nos Actions

Déplier Fermer Natura 2000

Déplier Fermer Natagora

Déplier Fermer LRBPO

Déplier Fermer France Rila (Bulgarie)

Déplier Fermer France Nature Environnement

Déplier Fermer FCPN

Déplier Fermer Emissions "Jardin Extraordinaire" RTBF

Déplier Fermer Education-Environnement

Déplier Fermer Ecologie - Radicale

Déplier Fermer Défense Environnement Bruxelles

Déplier Fermer Dessin pour la Faune Sauvage

Déplier Fermer Cité Forest Vert

Déplier Fermer Campagnes Pays de l'Ours

Déplier Fermer Campagnes Kalaweit

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace France

Déplier Fermer Campagnes Greenpeace Belgique

Déplier Fermer Campagnes Férus

Déplier Fermer Campagne

Déplier Fermer CENTRE ATHENA

Déplier Fermer Bruxelles Environnement

Déplier Fermer Baleines

Déplier Fermer Aves France

Déplier Fermer Association Protection et Avenir d'Avijl

Déplier Fermer Actions pour les Oiseaux

Déplier Fermer Actions pour les Blaireaux - France

Déplier Fermer Actions - IFAW

Déplier Fermer Action Nature

Déplier Fermer ASPAS

Derniers billets
Derniers commentaires
ASPAS

Le Préfet suspend son autorisation de tir de loup  -  par Staff

 Communiqué de presse
Le 18 novembre 2010
logo_aspas-5b332.gif 

Le Préfet suspend son autorisation de tir de loup
L'ASPAS suspend sa requête

L'ASPAS a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de GRENOBLE pour obtenir la suspension en urgence de l'arrêté du préfet de la Drôme du 22 octobre 2010 autorisant le tir d’un loup sur les Communes de BOULC, GLANDAGE et LUS LA CROIX HAUTE.

Le préfet affirme aujourd'hui que les opérations de prélèvement (tir de loup) sont suspendues puisque les précipitations neigeuses ont conduit les éleveurs à rentrer leurs troupeaux en bergerie et qu’il n’y a donc plus de risque de prédation.

Dans ces conditions, l'ASPAS retire son recours fondé sur l’urgence.

Elle maintient toutefois sa demande d’annulation de cet arrêté qui apparaît illégal car les troupeaux ne semblent pas avoir fait l'objet de mesures de protection suffisantes et pourtant indispensables, avant que ne puisse être autorisée la destruction d’un loup.

Le loup reste une espèce protégée par la législation française. Les dérogations de destruction ne peuvent être autorisées, que si tous les moyens de protection ont été mis en œuvre (enclos nocturne, chiens de protection, berger…) et si malgré cela, il demeure des dégâts sur les troupeaux.
 
L’ASPAS est consciente des difficultés actuellement rencontrées par les bergers et la filière ovine. Ce n’est toutefois pas la destruction d’un loup qui réglera ces difficultés mais l’application complète et rigoureuse des mesures de protection des troupeaux.


Contact presse:
Pierre Athanaze
 Président de l’ASPAS:
Tél. 06 08 18 54 55

 
 
 Communiqué de presse
Le 18 novembre 2010
logo_aspas-5b332.gif 

Le Préfet suspend son autorisation de tir de loup
L'ASPAS suspend sa requête

L'ASPAS a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de GRENOBLE pour obtenir la suspension en urgence de l'arrêté du préfet de la Drôme du 22 octobre 2010 autorisant le tir d’un loup sur les Communes de BOULC, GLANDAGE et LUS LA CROIX HAUTE.

Le préfet affirme aujourd'hui que les opérations de prélèvement (tir de loup) sont suspendues puisque les précipitations neigeuses ont conduit les éleveurs à rentrer leurs troupeaux en bergerie et qu’il n’y a donc plus de risque de prédation.

Dans ces conditions, l'ASPAS retire son recours fondé sur l’urgence.

Elle maintient toutefois sa demande d’annulation de cet arrêté qui apparaît illégal car les troupeaux ne semblent pas avoir fait l'objet de mesures de protection suffisantes et pourtant indispensables, avant que ne puisse être autorisée la destruction d’un loup.

Le loup reste une espèce protégée par la législation française. Les dérogations de destruction ne peuvent être autorisées, que si tous les moyens de protection ont été mis en œuvre (enclos nocturne, chiens de protection, berger…) et si malgré cela, il demeure des dégâts sur les troupeaux.
 
L’ASPAS est consciente des difficultés actuellement rencontrées par les bergers et la filière ovine. Ce n’est toutefois pas la destruction d’un loup qui réglera ces difficultés mais l’application complète et rigoureuse des mesures de protection des troupeaux.


Contact presse:
Pierre Athanaze
 Président de l’ASPAS:
Tél. 06 08 18 54 55

 
 

Fermer Fermer

Publié le 18/11/2010 @ 17:10   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Archives du blog
Le blog actif contient tous les billets postérieurs au 14/20/1003
Les billets antérieurs sont consultables dans les
Archives du blog
Archives
09-2017 Octobre 2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
XEbBmC
Recopier le code :
52 Abonnés