En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » France Nature Environnement
 
 

Blog - France Nature Environnement


Nombre de membres 101 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


France Nature Environnement

Le parlement européen déclare ouverte la chasse au bois illégal  -  par Staff

 

Mercredi 7 juillet - Communiqué de presse

Le parlement européen déclare ouverte la chasse au bois illégal

Le 7 juillet, les eurodéputés ont voté le texte de loi de lutte contre le bois illégal.

FNE se réjouit de l’engagement du parlement européen.

Rappel des enjeux

Cause importante de la déforestation, le commerce illégal de bois pèse lourd sur les économies des pays tropicaux
(coût de 5 et 10 milliards de dollars, selon la Banque Mondiale en 2001) et sur la filière bois de l’Europe.
Or ce commerce représente aujourd’hui 20 à 40% de la production mondiale et 19% des importations en France. 
L’Union Européenne a décidé de faire face en proposant la rédaction d’un texte de loi européen, (conformément à son plan d’action FLEGT .)

Le parlement réaffirme, par son vote, sa volonté de lutter efficacement contre le bois illégal

Suite à un accord informel, entre le parlement européen et le conseil des ministres, le parlement a voté aujourd’hui un texte relevant des consensus trouvés entre ces trois parties. Le texte de loi vient donc d’être formellement adopté par le parlement européen et devrait être suivi par l’adoption par le conseil des ministres cet automne (adoption définitive du texte).

Le texte impose aux entreprises d’identifier l’origine du bois et de s’assurer qu’il provient d’une coupe légale selon la définition de l’UE.
S’il y a commercialisation ou mise à disposition de bois ou des produits dérivés récoltés illégalement des sanctions, harmonisées au sein des états membres, seront appliquées

Bien que le texte ne soit pas parfait, il pourra représenter un outil efficace de lutte contre le bois illégal en permettant son identification et son exclusion des marchés européens. En s’attaquant à ses échanges de bois avec les pays tropicaux, l’Europe réduit enfin son empreinte sur la déforestation tropicale.

Les prochaines étapes:

A la suite de l’adoption définitive du texte, la mécanique FLEGT devra se mettre en marche au niveau des nations de l’UE. Chaque pays a 27 mois pour appliquer ce texte législatif.

Pour Sébastien Genest, vice président de France Nature Environnement, «les bases sont consolidées, il faut désormais que le gouvernement français travaille avec les acteurs concernés et les douanes afin d’instaurer un système robuste de lutte contre le bois illégal, au regard de la nouvelle loi européenne».

Pour plus d’information : le site de FNE  

 
 

Mercredi 7 juillet - Communiqué de presse

Le parlement européen déclare ouverte la chasse au bois illégal

Le 7 juillet, les eurodéputés ont voté le texte de loi de lutte contre le bois illégal.

FNE se réjouit de l’engagement du parlement européen.

Rappel des enjeux

Cause importante de la déforestation, le commerce illégal de bois pèse lourd sur les économies des pays tropicaux
(coût de 5 et 10 milliards de dollars, selon la Banque Mondiale en 2001) et sur la filière bois de l’Europe.
Or ce commerce représente aujourd’hui 20 à 40% de la production mondiale et 19% des importations en France. 
L’Union Européenne a décidé de faire face en proposant la rédaction d’un texte de loi européen, (conformément à son plan d’action FLEGT .)

Le parlement réaffirme, par son vote, sa volonté de lutter efficacement contre le bois illégal

Suite à un accord informel, entre le parlement européen et le conseil des ministres, le parlement a voté aujourd’hui un texte relevant des consensus trouvés entre ces trois parties. Le texte de loi vient donc d’être formellement adopté par le parlement européen et devrait être suivi par l’adoption par le conseil des ministres cet automne (adoption définitive du texte).

Le texte impose aux entreprises d’identifier l’origine du bois et de s’assurer qu’il provient d’une coupe légale selon la définition de l’UE.
S’il y a commercialisation ou mise à disposition de bois ou des produits dérivés récoltés illégalement des sanctions, harmonisées au sein des états membres, seront appliquées

Bien que le texte ne soit pas parfait, il pourra représenter un outil efficace de lutte contre le bois illégal en permettant son identification et son exclusion des marchés européens. En s’attaquant à ses échanges de bois avec les pays tropicaux, l’Europe réduit enfin son empreinte sur la déforestation tropicale.

Les prochaines étapes:

A la suite de l’adoption définitive du texte, la mécanique FLEGT devra se mettre en marche au niveau des nations de l’UE. Chaque pays a 27 mois pour appliquer ce texte législatif.

Pour Sébastien Genest, vice président de France Nature Environnement, «les bases sont consolidées, il faut désormais que le gouvernement français travaille avec les acteurs concernés et les douanes afin d’instaurer un système robuste de lutte contre le bois illégal, au regard de la nouvelle loi européenne».

Pour plus d’information : le site de FNE  

 

Fermer Fermer

Publié le 07/07/2010 @ 16:52   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut